Voyage dans le monde des Livres

Voyage dans le monde des Livres

Dans ce monde littéraire, Femmeafricaine souhaite vous faire voyager dans des extraits de certains livres.

Est-ce qu’il y a meilleur partage que celui des connaissances. Quand la lecture nous parle plus que certains échanges.

À lire Sun Tzu, on comprend que la guerre n’est pas qu’avec les armes ou épées.

Ces lignes nous permettent non seulement, de bien savoir faire la guerre proprement dit, d’être un Gestionnaire, un Leader ou un Père.


Il dit : ” Nommer appartient au domaine réservé au Souverain, décidé de la bataille à celui du général.”

Un adage Manden dit également : ” Ne donne jamais un pouvoir ou une responsabilité à moitié.”

Si seulement, l’Homme pouvait écouter ses Sagesses, sans dire mots, imiter, s’inspirer afin de mettre fin aux maux.

Que cette Sagesse nous sourit !

Prendre la Sagesse, la Lumière d’où elles viennent, sans regarder de qui elles viennent.

Plus loin, Sun Tzu dit : ” Le Prince de caractère doit choisir l’homme qui convient, le revêtir de responsabilité et attendre les résultats.”

Tandis que Paolo COELHO dans Guerrier de Lumière, fait découvrir un monde du partage, de l’humilité et d’Amour.

” Quand l’action devient une simple habitude, elle perd son sens et peut finir par causer des dégâts. Ne laisse jamais la routine commander tes mouvements.” Surtout pas en ces périodes de confinement. Respirez ! Respirez ! Créez votre monde de mirage !

“… Celle-ci est la vie qui n’est plus et dont on n’a pas profité au bon moment; maintenant il est trop tard.” Encore dans toutes circonstances, vivre pleinement !

” Celle-là c’est la vie qui n’est pas encore advenue, je dois attendre le bon moment.” La Patience dans les Épreuves.

 ” Voilà la vie dans le moment présent, Nourrissez-vous-en, et vivez-le sans crainte, ni culpabilité.”

 ” Tant que tu donnais sans penser à ce que tu recevais, Dieu en faisait autant. Mais quand tu as commencé à rendre visite à un personnage illustre pour lui faire tes dons, Dieu s’est également mis en à faire autant.”

” … Comment puis-je empêcher que le bien se manifeste ? … Vous qui vous croyez parfaits, vous n’avez pas eu l’humilité de recevoir, et le pauvre homme n’a pas eu la joie de donner.”

Et Mensius demande l’observation, la patience et surtout le respect de l’Homme en ces termes : ” La saison appropriée n’est pas aussi importante que les avantages du sol; et tout cela n’est pas aussi important que l’harmonie des relations humaines.”

Combien d’entreprises sont en faillite aujourd’hui à cause du manque de Considération de ses Hommes !?

Combien de familles sont séparées à cause du manque d’écoute !?

Combien de relations sont brisées à cause du silence !?

Avec cette maladie, l’Homme compris l’importance de certaines choses qu’il ne voyait malheureusement plus.

La vie est importante et si l’on est vivant, vivre pleinement avant de la quitter parce qu’on l’a quittera tôt ou tard en espérant tard.

La santé est primordiale, avec elle, les rêves peuvent être réalisés. Et le Corona a montré que ce n’est pas que l’argent qui la donne. Alors si l’on est en bonne santé, on est donc chanceux et il est temps de le mettre à profil avant qu’elle ne fasse un voyage. La Santé !Termine ce voyage littéraire en lisant un extrait de l’âme du monde de Fréderic LENOIR

” Combien d’êtres humains passent l’essentiel de leur vie à se soucier de choses matérielles ou futiles et oublient de prendre le temps de vivre les expériences les plus essentielles : L’amour, l’amitié, l’activité créatrice, la contemplation de la beauté du monde ? …”L’Amour, Amour, Amour qui rend immortel, soyons Amoureux de Tout avant qu’on ne perde tout.

L’Homme a besoin de respect et d’écoute et de respect encore.

Ébène Baloka

Djenabou Balde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 24 =