Ce vendredi, 31 mai 2019, la coordination du Front National pour la Défense de la Constitution FNDC a animé une conférence de presse. Au cours de cette conférence, la coordination du front a rendu publique une liste de 20 personnes épinglées pour leur implication dans la promotion d’un troisième mandat en faveur du président Alpha Condé. Sur cette liste on remarque qu’aucune femme n’existe sur la liste.

Voici la liste complète.

dans leur déclaration, le front affirme que : Toute personne qui s’agiterait en faveur d’un troisième mandat au profit de l’actuel président de la république, suscite non seulement la violation de la charte fondamentale de ce pays, mais serait responsable, complice de toutes les violations des droits de l’homme qui peuvent en découler.

Le FNDC compte saisir les juridictions internationales de cette affaire en leur apportant des preuves contre les personnes incriminées. Après cette première liste, assure le FNDC, d’autres promoteurs du troisième mandat se verront cités les jours à venir.

Mariama Sylla