Les plus passionnés d’entre nous risquent d’être quelque peu perturbés par cette nouvelle ! Selon une étude britannique très sérieuse, on ne fera plus l’amour d’ici 2030 ! On vous explique…

Sexe : « Pas ce soir, j’ai la migraine… »
« Pas ce soir, j’ai la migraine » ou « Pas maintenant, je n’ai pas la tête à ça »,… Rares sont ceux qui n’ont jamais donné une petite excuse pour ne pas passer à la casserole. Que ce soit passager ou régulier, on n’a pas toujours envie de faire l’amour et c’est bien normal. Célibataire ou en couple, on a parfois d’autres priorités que le sexe !

En revanche, notre mode de vie a beaucoup évolué depuis ces dernières années et cela aurait une conséquence immédiate sur notre vie sexuelle… Les Français, connus mondialement pour être très actifs sous la couette, vont en prendre un petit coup !

Les plus passionnés d’entre nous risquent d’être quelque peu perturbés par cette nouvelle ! Selon une étude britannique très sérieuse, on ne fera plus l’amour d’ici 2030 ! On vous explique…

Sexe : « Pas ce soir, j’ai la migraine… »
« Pas ce soir, j’ai la migraine » ou « Pas maintenant, je n’ai pas la tête à ça »,… Rares sont ceux qui n’ont jamais donné une petite excuse pour ne pas passer à la casserole. Que ce soit passager ou régulier, on n’a pas toujours envie de faire l’amour et c’est bien normal. Célibataire ou en couple, on a parfois d’autres priorités que le sexe !

En revanche, notre mode de vie a beaucoup évolué depuis ces dernières années et cela aurait une conséquence immédiate sur notre vie sexuelle… Les Français, connus mondialement pour être très actifs sous la couette, vont en prendre un petit coup !

Pourquoi on ne fera plus l’amour d’ici 2030 ?
David Spiegelhalter (statisticien et chercheur à l’Université de Cambridge), a mené une étude scientifique sur le comportement sexuel d’un panel de personnes de 16 à 64 ans. Il a étudié la fréquence de leur rapport et les chiffres sont pour le moins… étonnants !
Un peu d’histoire… En 1990, nous faisions l’amour environ 5 fois par mois, 4 fois dans les années 2000 et 3 fois en 2010… En 2030, les chercheurs pensent que nous ne ferons carrément plus l’amour !

La faute à qui ? Vous n’avez pas une petite idée ? Sans suspens… C’est internet, les réseaux sociaux et notre fâcheuse manie à consulter 200 fois par jour notre téléphone portable qui serait à l’origine de ce drame. David Spiegelhalter explique :

Le fait est que cette [activité] massive, la vérification constante de nos téléphones qui n’existait pas il y a seulement quelques années lorsque la télévision était finie à 22h30 et qu’il n’y avait rien d’autre à faire nuit au couple. Même les coupures de courant aident. Maintenant, les gens font moins l’amour.

Et là… On se rappelle tous qu’hier soir, au lieu de discuter avec notre conjoint(e), on a enchaîné trois épisodes de notre série préférée sur Netflix… Aie ! C’est vrai qu’il y a mieux pour faire monter le désir sexuel…

Le sexe est bon pour la santé !
Ne paniquez pas, les résultats de cette étude scientifique ne sont pas immuables et il ne tient qu’à vous de faire évoluer la donne.

Au-delà de son aspect récréatif, le sexe est très bon pour la santé et pour le moral. Il s’agit d’un exutoire qui libère des endorphines, un cocktail irrésistible de vitamines !

Comment faire pour éviter de ne plus faire l’amour en 2030 ? On se discipline ! Moins de téléphone, de Facebook, d’Instagram, de textos et même de Netflix ! On communique avec son partenaire chaque jour, on fait grimper la température avec de la lingerie grande taille sexy, on organise des petites escapades, des soirées coquines, bref… On revient aux fondamentaux !
L’astuce ultime : on dort nu(e) avec notre chéri(e), croyez-nous, ça rapproche !

The body optimiste
Ma grande taille .com