Sénégal : un mort lors de manifestations contre l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko.

Sénégal : un mort lors de manifestations contre l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko.

L’arrestation de l’opposant, troisième de la présidentielle de 2019 et pressenti comme l’un des principaux candidats à celle de 2024, a provoqué les heurts parmi les plus sérieux qu’ait connus le Sénégal depuis des années.

Un jeune homme a été tué hier jeudi 4 mars, à Bignona, en Casamance dans le sud du Sénégal, lors de manifestations contre l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko,qui, selon son entourage, devrait être entendu vendredi par un juge sur des accusations de viols.

« Nous exigeons une enquête indépendante pour faire la lumière sur les circonstances du décès du jeune Cheikh Coly, 20 ans, lors d’une manifestation à Bignona. Les forces de défense et de sécurité doivent faire preuve d’un maximum de retenue face à des manifestants non armés », a dit sur Twitter le directeur d’Amnesty International Sénégal, Seydi Gassama.

Source : journal le monde.

LA RÉDACTION

Related articles