Ratoma/autonomisation des femmes : 92 femmes formées en techniques d’impression de teinture

Ratoma/autonomisation des femmes : 92 femmes formées en techniques d’impression de teinture

L’autonomisation des femmes en Guinée, un défi pour le gouvernement. Le ministère de l’emploi, de la formation technique et professionnelle, à travers l’office national de formation et de perfectionnement professionnels, œuvrent d’arrache-pied à cela.

L’institution mise depuis trois ans et demi sur l’apprentissage d’un métier. Récemment, au quartier Lambanyi dans la commune de Ratoma, près de 100 femmes ont été certifiées après une formation en techniques d’impression de teinture.

C’est la renaissance du textile guinéen dans ce quartier chic de Conakry. Avec des colorants chimiques, ces femmes du carrefour canadien de Lambanyi, ont appris toutes les techniques d’impression moderne de teinture.

Lors de ce stage, ces femmes donnent nouvelle vie à une matière qui n’attire point. Environ 20 complets et une trentaine de draps de lits sont produits. La technique est bien différente du kindelly, l’une des marques de fabrique de la ville de Kindia. Les promoteurs sont satisfaits des résultats. Résultats qui permettraient à ces femmes d’être autonome et accroître substantiellement leur revenu.

En trois ans et demie,7 mille femmes sont formées en activité génératrice de revenu à travers le pays. Une étude d’impact sur le terrain est envisagée pour pérenniser l’opération. L’objectif est de rendre effective l’autonomisation des femmes rurales et périurbaines en Guinée.

Le défi pour l’office national de formation et de perfectionnement professionnel est de révolutionner le secteur informel. Surtout, sortir les femmes du cercle vicieux de la pauvreté.

 mosaiqueguinee

Djenabou Balde

Related articles