Ce mercredi, 25 avril 2018, L’office national de contrôle sanitaire des produits de la pêche et de l’aquaculture (ONSPA), a procédé à la  remise de matériels à la société JASMIN TRADING HOUSE  (JTH) dans les locaux de la dite direction. Il s’agit : deux (2) fabriques de glace et d’une (1) chambre froide cédées par l’ONSPA dans le cadre de la relance des exportations des produits de pêche sur le marché de l’UE. Ceci pour permettre à l’entreprise qui est presque en faillite de reprendre les activités de production dans le respect des normes sanitaires de l’UE.

Dans son discours de circonstance, Madame Aribot M’mah SAVANE a tout d’abord rappeler que : « En novembre 2016 l’Union Européenne à travers  sa délégation est mis en place pour 18 mois. Une feuille de route établie en  collaboration avec les experts de l’ assistance technique a permis d’identifier les points forts et faibles de la sécurité sanitaire des produits de pêches . L’expertise a procédé à l’identification des besoins matériels  indispensables  au privé et l’ONSPA.C’est dans sa mise en œuvre que les operateurs privés, les inspecteurs sanitaires, et les laborantins de l’ONSPA ont reçu des formations de mise à niveau et l’obtention de quelques matériels pour un contrôle sanitaire efficace », a-t-elle dit.

 Parlant du choix de la  société JASMIN TRADING HOUSE , elle a répondu en ses termes : « Il faut signaler que sur six (6) usines en activités, lors de la dernière visite de l’UE, en 2006, sauf une société JASMIN TRADING HOUSE est aujourd’hui en état d’activité et  se rapproche des normes de l’UE, d’ou son choix par l’autorité compétente de l’ONSPA », a-t-elle affirmé.

De son coté, Mory Doumbouya, Directeur de l’établissement JASMIN TRADING HOUSE, n’a pas manquer de saluer les efforts de cette direction : « conscient des efforts de votre département par la fourniture d’équipement de chambre froid ,de deux machines à Glace, les différentes formation des  travailleurs pour une mise à niveau, toutes les remarque et recommandations des différentes missions des experts de l’union Européenne en Guinée pour la reprise prochaine des exportations. L’enjeu étant de taille, TTH accorde une attention particulière pour le choix porté sur son Etablissement », a-t-il salué.

Présent a cette cérémonie, le ministre de la pêche a salué l’avancement des travaux de l’ONSPA pour la levée des sanctions avant d’interpeler l’établissement bénéficiaire a faire un bon usage de ces matériels.

La valeur de ce don est estimée à plus d’1milliards 5 millions 690 franc guinéen.

Bolokada Sano

626 641 732