Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des la femme Guinéenne, l’ONG l’Initiative des Femmes de Guinée était en face de la presse ce lundi 13 Aout 2018, à la maison commune des journalistes à Conakry. L’objectif de cette conférence était d’annoncer l’organisation de la tenue d’un atelier de formation, d’échanges, et  d’expériences avec les femmes qui ont réussi dans l’entreprenariat le 25 Aout prochain à l’hôtel Sheraton.

Selon la présidente de L’ONG Initiatives Femmes de Guinée Mme Touré Fatoumata Camara « L’indépendance de la femme entrepreneure nous amène à parler sur la femme et entrepreneuriat, les femmes qui veulent créer un business en Guinée sont encore confrontées aux inégalités du marché du travail, elles sont les principales victimes de la pauvreté, » déclare la présidente.

« La crise du pays réduit surtout les possibilités d’emploi des femmes, premières victimes des contractions d’effectifs. Les initiatives de ses femmes sont très importantes dans les développements de leur vie quotidienne dans un domaine économique du pays, » dit-elle.

Pour elle, Le rôle majeur que les femmes jouent n’est plus à démontrer, elles participent aux mécanismes de développement.

Et d’ajouter : «  Les raisons de cet atelier est axé sur les conditions des femmes, aujourd’hui nous parlons des conditions des femmes c’est notre façon d’apporter un plus car aujourd’hui toutes les femmes guinéennes sont auto entrepreneur.  Entrepreneuriat  normalement on n’apprend pas à une  femme guinéenne, elle se bat et elles sont braves.   Donc nous avons envie de prendre ces braves  femmes et les confrontés  avec d’autres braves femmes qui ont réussi à bâtir leur empire et qui pourront donner leurs expériences à ces femmes », a-t-elle ajouté.

S’agissant de la participation des femmes a cet atelier, elle affirme qu’au début il y avait programmé 50 femmes mais compte tenue de la demande  aujourd’hui, elle se retrouve avec plus de  100 femmes.

 Les attentes :  

« C’est de pouvoir échangé de contact et chercher d’autres femmes qui sont dans le besoin d’être le coaching  et le mentorat pour qu’on puisse aussi leurs aidés.  D’avoir le maximum de personne pour que nous puissions aussi  apporter  un plus à la couche féminine guinéenne », a-t-elle conclu.

 Bolokada Sano

626 641 732