Femme engagée, très dynamique auprès des équipes de basket et de handball, Mabety TOURE coordonnatrice de ces deux sections sportives, a suivi de près les championnats de ces deux disciplines. Nous l’avons rencontrée pour qu’elle nous dresse le double bilan.

– Faites-nous le bilan de la saison ?

Nous avons un bilan pas mal, d’abord en basketball,  chez les filles où nous avons fini championnes de Guinée. Pendant ce temps,  malheureusement avec les garçons nous ne l’avons pas remporté,  mais nous nous sommes bien fait remarquer. Donc dans l’ensemble, je vous dirais que nous sommes satisfaits  de ces équipes de basket du Horoya.

 – Selon vous, qu’est-ce qui n’a pas marché chez les hommes ?

Bon, au début de la compétition, les hommes ont très mal démarré, si bien qu’ il a fallu attendre la 3ème  journée pour enregistrer leur  première victoire. Après ce succès, les garçons ont eu  du mal à être au rendez-vous. Ils se sont réveillés  tardivement,  mais  nous avons tiré des leçons pour mieux préparer la saison prochaine.

– Chez les filles, quelle a été l’arme fatale pour le titre ?

D’abord ça fait 5 ans qu’elles évoluent ensemble, de sorte qu’il existe déjà la  cohésion, une certaine harmonie et une bonne entente entre elles. A cela s’ajoute le sérieux dans les entrainements, toutes  ces choses font qu’elles  sont toujours au-dessus des autres dans le championnat guinéen. Franchement, je leur tire mon chapeau, avec ces filles le HAC a toujours la rage de vaincre.

– Vous êtes toujours avec elles, quelle est la fille qui a un avenir dans le basket?

(Rire) elles ont toutes de l’avenir  puisqu’elles mouillent bien le maillot pour le Horoya AC

– Quelles sont les perspectives  pour la saison prochaine ?

D’abord dans le futur proche, nous avons pour objectif d’aller représenter la Guinée dans les championnats sous régionaux. Les techniciens sont déjà en train de travailler sur le dossier. Nous voulons également bâtir une équipe qui reste invaincue  dans le championnat guinéen.

leur tire mon chapeau, avec ces filles le HAC a toujours la rage de vaincre.

– Vous êtes toujours avec elles, quelle est la fille qui a un avenir dans le basket?

(Rire) elles ont toutes de l’avenir  puisqu’elles mouillent bien le maillot pour le Horoya AC

– Quelles sont les perspectives  pour la saison prochaine ?

D’abord dans le futur proche, nous avons pour objectif d’aller représenter la Guinée dans les championnats sous régionaux. Les techniciens sont déjà en train de travailler sur le dossier. Nous voulons également bâtir une équipe qui reste invaincue  dans le championnat guinéen.

– Et pour le handball ?

En handball nous avons aussi fini champions mais cette fois c’est l’équipe masculine, auparavant toujours perdante en finale, qui a cette fois réussi à s’imposer. La déception était du côté des filles qui n’ont pas pu sortir en tête de ce championnat. C’est pourquoi je veux remercier ces jeunes handballeurs qui ont mouillé le maillot pour nous honorer dans un championnat serré

– Quelles sont les mesures à prendre pour la bonne participation de l’équipe masculine en campagne africaine ?

Pour le moment, on n’y a pas pensé, mais bientôt on ira voir le président Monsieur Antonio SOUARE pour voir quelles  seront les mesures  à prendre pour mieux encourager  ces jeunes à aller loin en goûtant aux compétitions  internationales.

– Des remerciements 

Grand merci à tous ceux qui, de près ou de loin, nous ont accompagnés tout le  long des deux compétions. Surtout grand merci à tous ses braves  joueuses  et joueurs sans oublier l’encadrement y compris, les journalistes du HAC qui ont couvert tous nos matchs. Pour finir, je remercie le président du club et l’ensemble des membres du bureau exécutif.

Partenariat avec Horoya AC