Kosovo : Vjosa Osmani, une présidente qui se veut inspirante pour les femmes.

Kosovo : Vjosa Osmani, une présidente qui se veut inspirante pour les femmes.

A 38 ans, Vjosa Osmani devient la première présidente de l’histoire du Kosovo. Cette juriste anti-corruption est particulièrement populaire chez les jeunes et les femmes qui voient en elle une source d’inspiration contre le patriarcat. Son élection confirme la montée en puissance des femmes sur la scène politique de ce petit pays des Balkans, où six ministres sur quinze sont des femmes. 

<<Les femmes ont le droit d’être là où elles le veulent. >>, lance Vjosa Osmani après sa victoire, peinant à retenir ses larmes, << N’arrêtez pas, n’arrêtez pas d’aller de l’avant. Tous vos rêves peuvent devenir réalité .>>

Professeure de droit polyglotte de 38 ans, Vjosa Osmani incarne, avec son allié le nouveau Premier ministre réformiste de gauche Albin Kurt, une classe politique d’une nouvelle génération après des années de règne des anciens commandants rebelles de la guerre d’indépendance contre les forces serbes (1998-99). Si tous deux ont bénéficié d’un raz-de-marée électoral aux législatives de février dernier, c’est surtout Vjosa Osmani qui a rassemblé sur son nom plus de 300 000 voix, un score qui frôle celui obtenu jadis par l’ancien président Ibrahim Rugova, considéré comme le père de la nation kosovare.

Les femmes ont le droit d’être là où elles veulent. (…) Tous vos rêves peuvent devenir réalité.
Vjosa Osmani, présidente du Kosovo

Avec 71 votes de députés sur 120, elle transforme l’essai au poste de présidente, qu’elle occupait par intérim depuis quelques mois en remplacement de Hashim Thaçi, inculpé pour crimes de guerre en novembre par la justice internationale.

Source : tv5monde.com

LA RÉDACTION

Related articles