Guinée/Mois de l’enfant : Des mères de famille interpellent les autres mères.

Guinée/Mois de l’enfant : Des mères de famille interpellent les autres mères.

Chaque année, le mois de juin est consacré à la reconnaissance des droits des enfants. Une période qui permet aux ONGs et associations de discuter sur la protection de cette couche sociale.

A Conakry, elles sont nombreuses ces femmes à s’exprimer sur les conditions de vie des enfants dans cette zone.

Réagissant à notre micro, Mariama Barry rencontrée au rond-point de Cosa invite les parents à éduquer leur progéniture pour une bonne relève: « Je remercie tout d’abord le bon Dieu de m’avoir confié des enfants parce que ça c’est un trésor. Quand on dit un enfant, c’est d’abord quelqu’un qui a une bonne éducation, il faut que les parents reconnaissent la valeur des enfants. Si on regarde aujourd’hui en Guinée précisément dans la capitale on constate qu’il y a beaucoup d’enfants qui sont dans la rue, je pense que tous ces enfants ont des parents, même si ces enfants sont des orphelins mais ils sont issus d’une famille pourquoi ne pas les surveiller, leur prendre en charge car on ne sait pas qui deviendra la bonne personne demain. », sermonne-t-elle.

Même son de cloche chez Aïssata Keïta qui conseille surtout les mères de famille :« Ce que je peux conseiller à toutes les mamans et à tout le monde ici à Conakry, de la Guinée en général, c’est de prendre soin à leurs enfants. Un enfant est un don de Dieu. Beaucoup parmi nous cherchent à avoir un enfant donc toi aussi fais tout ton possible pour entretenir ce bisou. Que les mères de famille sachent que ce sont ces enfants qui les épauleront demain, il faut les scolariser, les soigner, les faire participer aux décisions, les nourrir etc. », suggère-t-elle.

Ces femmes qui ont bien voulu s’exprimer évoquent à la fin de l’interview que l’enfant est un trésor qui peut grandir sa famille à l’avenir.

Amadou Diaby pour femmesafricaines.info

LA RÉDACTION

Related articles