Guinée/Kindia : Une fillette âgée de 12 ans accuse un homme d’une quarantaine d’années de l’avoir violé.

Guinée/Kindia : Une fillette âgée de 12 ans accuse un homme d’une quarantaine d’années de l’avoir violé.

C’est à cause de son état de santé qui est devenu dégradant que les parents de la fillette en classe de 5ème année auraient soupçonnés. D’interrogations en interrogations appuyées par une consultation médicale, elle finit par dénoncer son présumé violeur. Il s’agit de M. Aboubacar CAMARA alias Morlim, enseignant dans une école primaire franco-arabe du village de Moriady.

D’une quarantaine d’années, Morlim sera interpellé et entendu par l’Office de Protection du Genre, de l’Enfance et des Moeurses (OPROGEM) du commissariat central de police de Kindia. Après quelques heures d’interrogatoire, Il aurait nié les faits qui lui sont reprochés.

Sur les circonstances véritables de cet énième cas présumé de viol dans la préfecture, la grande sœur de la victime qui a préféré garder l’anonymat indique : « Il a poursuivi la fille jusqu’au marigot et puis il l’a conduit dans la brousse où il l’a violé. Après sa salle besogne, il a remis 50 mille francs guinéens à ma sœur en lui disant de ne pas dire mot à quelqu’un », a-t-elle précisé au micro de nos confrères d’espace Kania. Selon toujours l’interlocutrice, la consultation médicale effectuée le mardi 29 juin 2021 par la fille, atteste bien que la victime âgée seulement de 12 ans n’est plus vierge.

Pour des fins d’enquête, Aboubacar CAMARA Morlim est resté détenu au commissariat central de police de Kindia.

Source:  Mediaguinee.org
Amadou Diaby pour femmesafricaines.info

LA RÉDACTION

Related articles