Guinée/Éducation: Dernière ligne droite avant les examens de fin d’année pour les élèves.

Guinée/Éducation: Dernière ligne droite avant les examens de fin d’année pour les élèves.

À moins d’un mois des examens nationaux session 2021, les enseignants et les élèves candidats de la zone de Conakry s’activent dans les établissements scolaires pour achever les programmes dans les différentes matières. Dans la commune de Ratoma, les écoles sont à plus de 90% d’exécution des programmes d’enseignement. C’est du moins le constat dressé hier, mardi 29 juin 2021, par un reporter de femmesafricaines.info qui a sillonné quelques écoles de cette grande commune de la capitale guinéenne. Les enseignants, tout comme les élèves, rencontrés disent prêts à affronter sereinement les épreuves des différents examens nationaux. Ils sont très confiants quand aux résultats qui vont en sortirent ; et, ils l’expriment avec une grande assurance.

Ce sont des enfants motivés et prêts à affronter les épreuves de fin d’année qui se bousculent dans la cour de l’école primaire  Simbaya 2  Africof : « Je suis contente que le président de la république ait demandé à notre ministre de proposer maintenant un calendrier pour les examens, mes amis et surtout mes professeurs. Nous allons préparer ensemble les examens dans de meilleures conditions. Pour ce qui est des examens, je suis prête puisque j’ai étudié cette année  sans problème malgré la présence toujours de la  crise sanitaire. », explique Binta Bah, élève en classe de 6ème année.

Il faut aller vite, mobiliser tout le monde, dit l’éducateur Alimou Bah : « Depuis la déclaration et des dispositions pour la ouverture, nos candidats viennent nombreux tous les jours. S’il y a absence, ce sont des absences motivées. Nous faisons entièrement confiance à nos enfants, car nos enseignants en classe ne trichent pas, ils ne blaguent pas avec les élèves. », a rassuré le responsable de l’école.

A rappeler que lors d’une récente sortie médiatique, le porte-parole du MENA, Ansa Diawara a dit que son département est fin prêt à organiser les examens nationaux au mois juillet 2021.

Amadou Diaby pour femmesafricaines.info

LA RÉDACTION

Related articles