Fatoumata Diaraye SOUARE, une autre qui se démarque

Fatoumata Diaraye SOUARE, une autre qui se démarque

Elle est SOUARE Fatoumata Diaraye âgée de 30 ans, compris que l’évènementiel est toute sa vie. Elle est diplômée de la prestigieuse Université, le Général Lansana Conté de Sonfonia,  des départements de Comptabilité de Management, Diaraye SOUARE s’est décidée en un Avril à entreprendre. Aujourd’hui, elle est Directrice Générale de Dream Events & Services. Dream Event et Services DÉLICES est une entreprise qui se spécialise dans la production des produits laitiers (Lait Caillé, Thiakiry, Hamza, Yaourt…) et des Jus naturels (Bissap, Gingembre, Pain de Singe …)

SOUARE est également Alumini de la 8ème session du Centre Régional de Leadership du YALI Dakar et membre active de la Jeune Chambre Internationale de Guinée. A sa découverte.

Pourquoi êtes vous dans l’évènementiel :  

Je suis une passionnée de l’Organisation depuis mon très jeune âge. J’ai toujours aimé faire de petites fêtes et participer à l’agencement de chaque petit détail lors des cérémonies dans ma famille, aux évènements de mes ami(e)s.

 Quelques années plus tard, après mes stages dans des sociétés comme la First International Bank actuel Vista Bank, Orange Guinée et Cofina, j’ai décidé de faire réellement ce qui me passionne, ce pourquoi je me donnerais corps et âme. « L’ÉVÉNEMENTIEL ».

Cette passion pour la décoration m’est toujours restée et aujourd’hui c’est devenu mon métier. La passion, la motivation, l’expérience, et mes proches m’ont fait devenir la “Event Planner” que je suis aujourd’hui. Merci à Eux pour leur Apport.

Un métier d’innovation et de création, qu’est-ce qui inspire Fatoumata Diaraye SOUARE :

L’inspiration vient en discutant avec ma clientèle précisément mes mariés, j’aime qu’il me raconte leur « projet » de mariage et comment il l’imagine. J’aime les rencontrer à leur domicile et voir dans quel environnement ils vivent.

En un mot TOUT m’inspire. Une balade en forêt ou en bordure de mer pour un mariage aux inspirations “Nature”.

Un film, un magazine de mode, ou un magasin de décoration.

Enfin, l’internet et les réseaux sociaux qui me permettent de découvrir des prestations autour du monde qui sont exceptionnelles ! Même si bien sûr, des inspirations d’organisation d’événements doivent être à adapter selon l’environnement dans lequel tu vis.

Quels sont les difficultés que vous rencontrez dans le cadre de votre travail :

Venant de lancer mes activités en fin 2019, les difficultés auxquelles je suis confrontée sont : Me faire connaître ; Sortir du lot (proposer quelque chose de différent). Faire un choix stratégique pour atteindre ma cible.

Prouver que je n’invente pas Event Planner du jour au lendemain.

Construire mon équipe avec des prestataires de confiance et les équipements de qualité qui coûtent très cher.

En tant qu’Entrepreneure et Femme de mode, que faites-vous pour la sauvegarde de la Culture africaine :
Je réalise mes décorations à l’aide des pagnes de chez-nous comme le Léppi d’ici et le Kinté du Ghana.

Je suis à 1000% focus sur la déco-traditionnelle, tradi-moderne, Mais tout dépend du choix de la clientèle.

Comment liez-vous votre vie famille à votre vie professionnelle :
Avec ce beau métier c’est cela : “Ne pas être occupée à plein temps”.

 J’ai le temps nécessaire pour ma famille et quand j’obtiens des contrats je les exécute sans difficulté et surtout j’ai l’immense chance d’avoir une famille qui me soutient dans tout ce que j’entreprends.

Si vous devrez être présidente de la République de Guinée, quelle est la première chose que vous changerez :
Si je suis présidente de la République de Guinée, ma première réforme sera notre système judiciaire car pour moi c’est le fondement d’une nation

Dame SOUARE a un message pour cette génération :
Je dirai à cette génération :
Entreprenez, lancez-vous, entourez-vous des bonnes personnes et franchissez le pas. Je serai ravie de les conseiller. C’est la plus belle aventure de la vie professionnelle, c’est un épanouissement personnel.
« Osez et vivez votre passion à 1000% »

Comme le disait George R STEWART, ‘‘chaque génération en grande partie crée ou résout les problèmes des générations futures.’’ L’entrepreneuriat n’est-il peut être pas cette arme pour la résolution des problèmes comme le chômage et la pauvreté pour la génération future ?

Ébène Baloka

Djenabou Balde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 19 =