Fatma Kaba : « Ma vision est d’apporter un de plus sur tous les efforts consentis pour changer la donne ».

Fatma Kaba : « Ma vision est d’apporter un de plus sur tous les efforts consentis pour changer la donne ».

Au cours d’un entretien exclusif qu’elle nous a récemment accordée, Mme Kaba Fatma, membre de L’ONG appelée Notre Voix Aussi (NVA), nous a parlées des différents domaines d’activités dans lesquelles elle évolue, à savoir : social et humanitaire. Elle se bat  aussi pour les couches marginalisées et défavorisées et qui met un accent particulier sur la valorisation du rôle de la femme.

Originaire de la Guinée Conakry, Madame Kaba Fatma est présentement à Dakar dans le cadre d’élargir ses connaissances. Espérant que la panacée la plus efficace et redoutable dans le traitement des réalités sous-jacentes de la société passe par une éducation saine. Ceci dit que la jeunesse guinéenne doit se l’offrir pour qu’il ait une relève lucide et non dolosive.

Parlant de son domaine d’intervention, Mme Fatma Kaba dira que : «  j’évolue dans plusieurs domaines, notamment le social et l’humanitaire. Je suis dans une ONG appelée Notre Voix Aussi “NVA” qui se bat pour les couches marginalisées et défavorisées, qui met un accent particulier sur la valorisation du rôle de la femme qui lui échoit à travers son implication dans le processus du changement positif de la cité. Le second accent prône le droit des enfants, l’adoption des voix et moyens incitateurs ne mettant pas en brade La PAIX qui est appréciée en commune mesure comme l’élément indéfectible pour tout développement harmonieux », a-t-elle dit.

Et d’ajouter : «  Je viens d’être acceptée, comme membre du ROJANUL/GUINÉE ” Réseau des Jeunes Leadeurs des Nations Unies Section Guinée” Une organisation qui met au centre de son attention les objectifs du développement durable, qui étendent leur portée plus loin en s’attaquant aux causes préliminaires pour un monde meilleur répondant aux aspirations de la population universelle », a-t-elle ajoutée.

La promotion des droits de la femme ne doit pas être mise en veilleuse, elle doit être une lutte sur laquelle, l’humanité toute entière doit s’atteler” .

« Pour ma part, j’ai jugé judicieux et utile d’être très active sur le terrain et les réseaux sociaux. Ces réseaux, bien vrai qu’ils ont parfois des déconvenues, mais ont un une côte appréciable. De nos jours, ils sont un moyen d’entendre et se faire entendre, de tisser des relations durables avec les personnes de ressources, de communiquer, d’informer et s’informer, mais aussi de sensibiliser. Parmi ces biens faits, nous retrouvons une plate forme aux retombées salvatrices Le Musée de la Reconstruction de la Mémoire Sociale Guinéenne “MRMSC” il est un espace d’échange et de sensibilisation qui interpelle tous les efforts collectifs, incitant les Guinéens autour d’un valse de PAIX ».

Face à la recrudescence du viol, Mme Kaba se dit qu’elle est outrée, pour le simple fait que le viol est l’acte le plus ignoble qui puisse exister. Cette auguste personne en qui tout se résume, qui prône un monde meilleur, qu’incarne les valeurs sociales, la probité morale, l’intégrité, le culte de l’effort ne doit pas être ratatiné. Elle doit être dans un océan de paix et non le contraire. Ce viol est un maillon fort pour la transmission des pires maladies et des conséquences qui s’en infèrent sur les victimes (adultes ou mineurs) laissent sans mot. C’est pourquoi le mystère qui existe autour de ce phénomène à savoir son camouflage doit être brisé, et les auteurs doivent être sanctionnés.

« Ma vision pour la femme guinéenne est d’apporter un de plus sur tous les efforts consentis pour changer la donne ».

Un mot pour le site femmesafricaines.info ?

«  Je remercie femmesafricaines.info, pour cette utile opportunité que je trouve spéciale et inédite qu’elle donne aux femmes. Par son canal, plus de femmes auront l accès de dévoiler les cascades de maux auxquelles la société est confrontée tout en mettant en avant plan, leur rôle de repère moral et social, d’éveil de conscience et de promotion des vertus cardinales qui font la force d’une Nation ».

Bolokada Sano

+224 657 920 891

Djenabou Balde

Related articles