Dans des périodes de crise, de tensions et de troubles, l’Homme doit concentrer ses énergies sur du positif. Il doit essayer de vivre en surmontant ses épreuves. Si l’Homme leur laisse faire, ils emporteront sur Lui. Ainsi Frédéric LENOIR conseille à travers son Livre l’Âme du Monde.

« … Il existe un exercice merveilleux qui favorise à la fois la connaissance et la bonne entente … la méditation. La méditation relie le corps, le psychisme et l’esprit. « 

Méditer élève l’âme, canalise les énergies et devient une meilleure version de Soi.

 « … Si tu ne nourris que ton corps, tu vivras tel un animal. Si tu ne nourris que ton esprit, tu vivras tel un Ange … »

 Il lance un appel à la connaissance. La Connaissance est pure, aucun corps et aucune âme ne le possède sans pureté, sans once de haine. Une vie sans humilité du savoir est une vie qui n’a pas à être vécue.

  » … Notre esprit s’incarne en deux lieux et se manifeste par deux voix : L’intelligence et le cœur. L’intelligence nous fait rechercher la connaissance, la vérité et la liberté. Le cœur nous met en quête d’amour. Les deux unis nous font quérir la beauté et la justice. « 

A la cueillette de la Beauté pour une éternelle vie et à la collecte de la Justice pour une Paix du cœur.

 « … La grande ambition qui doit guider ta vie, c’est de développer le meilleur de toi-même. C’est de te transformer pour atteindre un état intérieur de paix, de joie, de sérénité que rien ni personne – pas même la mort – ne pourra t’enlever. C’est d’être la meilleure personne possible et d’aider les autres en apportant ta petite pierre à la construction du monde … Songe que chaque jour est une vie et hâte-toi de bien vivre, plutôt que de vouloir vivre longtemps sans te soucier de vivre selon le Bien. »

Focalise Toi sur Toi, Pensez à Soi n’est pas de l’égoïsme mais ne penser qu’à soi l’est.

 « … Le contentement apporte le bonheur, même dans la pauvreté. L’insatisfaction apporte le malheur, même dans la richesse. Il n’y a pas de pire fléau que l’esprit de convoitise… » LENOIR appel à l’amour de soi et de sa possession.

 » … Le bonheur, c’est de continuer de désirer ce qu’on possède déjà.  » Il continue et insiste sur la recherche du Bonheur.

 » … Notre monde actuel est pris dans cette frénésie du « toujours plus », de l’activisme, de l’accumulation des richesses, alors que l’homme a besoin de bien peu de choses pour être heureux. L’essentiel de son bonheur ne relève pas de ses possessions, mais de la paix de l’âme.  »  

A travers la méditation, l’Homme découvrira cette paix intérieure et deviendra ainsi une personne heureuse. Un éternel Joyeux.

« Deviens ce que tu es. Fais ce que toi seul peux faire. Suis la voix de ton cœur. »

C’est par ces mots, du Paisible Auteur, que l’on terminera afin de découvrir des extraits de l’autre Paisible COELHO Paolo.

Guerrier de Lumière de Paolo COELHO

 » … Le bonheur de l’un ne signifie pas le malheur des autres. »

Lui par contre, commence à demander une lutte collective contre ce qu’on appelle l’égoïsme.

Tant que l’Homme n’est pas heureux du bonheur de son prochain, l’Homme malheureusement ne découvrira jamais ce bonheur tant désiré. Savoure le Succès de l’Autre.

« … La loi de Jante … Tu ne vaux rien, personne ne s’intéresse à ce que tu penses, la médiocrité et l’anonymat sont le meilleur choix. Si tu agis ainsi, tu n’auras jamais de grands problèmes dans la vie. »

Une loi sur laquelle bon nombre obéit, à travers sa Plume, il dénonce cette loi en montrant que même sans rien Tu es ! Et en bien rien, Tu es également chanceux vu que Tu ne seras pas la risée de ceux qui ne savent  que juger. En pire, il y a du bien.

  » … L’anti-loi de Jante … Tu vaux beaucoup mieux que tu ne le penses. Ton travail et ta présence sur cette Terre sont importants, même si tu ne le crois pas. Bien sûr, en pensant ainsi, tu risques d’avoir beaucoup de problèmes, parce que tu transgresses la loi de Jante – mais ne te laisse pas intimider, continue à vivre sans crainte, et tu gagneras à la fin. »

Cette belle loi, l’anti-loi de Jante, personne n’en est épargnée. Mais comme il dit, Ne pas se laisser intimidé et vivre sans crainte pour gagner à la Fin.

  » Il est malheureux que les gens ne voient que les différences qui les séparent. S’ils regardaient avec plus d’amour, ils discerneraient surtout ce qu’il y a de commun entre eux – et la moitié des problèmes du monde seraient résolus. »

On Termine la découverte et à très bientôt pour un prochain voyage.

Ébène Baloka