Dr Fatou Touré : ” les droits des enfants ne sont pas respectés, donc il reste beaucoup à faire” !

Dr  Fatou Touré : ” les droits des enfants ne sont pas respectés, donc il reste beaucoup à faire” !

les droits ne sont pas respectés, donc il reste beaucoup à faireA l’instar des autres pays, la Guinée a célébré le 53ème anniversaire de l’organisation des Unités Africaine (OUA) devenue Unité Africaine (UA) depuis 2002, hier sur toute l’étendue du territoire nationale.  A cette occasion, nous avons pu contacter Dr  Fatou Touré coordinatrice générale de l’observatoire de défense de droit de l’enfant en Guinée qui nous a livrée ses sentiments par rapport aux droits de l’enfant en guinée.

A la sortie de cette cérémonie, Dr  Fatou Touré coordinatrice générale de l’observatoire de défense de droit de l’enfant en Guinée a fait savoir : « je suis là pour dénoncer et apporter ma contribution sur la défense du droit des enfants. La Guinée a ratifié toutes les conventions concernant le droit de l’enfant et de femmes ».

Pour la défense des enfants, elle dira qu’elle intervient dans le domaine de l’éducation, santé, alimentation sainte, vaccin, la lutte contre l’exploitation des enfants, la traite des enfants en les fournissant des livres, des cahiers aux enfants dans les orphelinats Parlant du respect de droit des enfants en guinée, elle précise « c’est vrai que tous les droits ne sont pas respectés, donc il reste beaucoup à faire car ses droits sont menacés, il y’a beaucoup d’insuffisance à tous les niveaux entre autres : l’éducation, santé, l’alimentation », précise-t-elle.

Selon elle, la traite des enfants, exploitation, le mariage précoce, la mutilation génitale féminine. Pour les femmes, le taux des mortalités maternelles, mutilation génitale féminine sont toujours un combat pour nous qui ne sont pas respectés dans le pays.

A rappeler que c’était, le 25 mai 1963, tous les chefs de l’Etat africains se sont levés pour mettre en place une organisation Africaine qui défend les acquis de l’Afrique en luttant contre le colonialisme, donc chaque 25, mai de l’année, les pays africains célèbrent ses anniversaire.

bolokada Sano

657920891

Djenabou Balde