Côte d’Ivoire : Massacre de Duékoué de 2010-2011: début du procès du chef de guerre Amade Oueremi.

Côte d’Ivoire : Massacre de Duékoué de 2010-2011: début du procès du chef de guerre Amade Oueremi.

En Côte d’Ivoire, un procès qui a des liens à ce qu’on peut appeler l’une des atrocités les plus macabres commises dans le pays pendant la crise post-électorale en Côte d’Ivoire de 2010-2011 a débuté le mercredi 24 mars 2021.

Plusieurs centaines de personnes ont été arrêtées et massacrées au milieu d’affrontements politiques et de tensions ethniques alimentées par des conflits fonciers, lors de la crise postélectorale de 2010-2011 en Côte d’Ivoire. L’ancien chef de milice Amade Oueremi est le seul accusé poursuivi par la justice ivoirienne dans cette affaire et Oueremi est accusé de crimes de guerre.

Un procès a débuté le mercredi 24 mars dans le pays pour déterminer les complices de ce chef de guerre qui a conduit les massacres d’hommes et de femmes dans la ville tristement célèbre de Duekoue, dans l’ouest du pays. Selon un rapport de la BBC citant plusieurs ONG, la milice d’Oueremi était également responsable de la destruction d’un camp de personnes déplacées à Nahably, près de Duekoue, en juillet 2012.

Il a été arrêté 10 mois plus tard par l’armée ivoirienne (FRCI) alors qu’il se cachait dans l’une des forêts classées du pays, où il vivait du trafic de bois et de la culture et de la vente de fèves de cacao, rapporte BBC. Son procès devrait permettre de déterminer qui sont ses complices, le Collectif des Victimes de Côte d’Ivoire (COVICI) suggérant qu’il ne devrait pas être seul devant la justice. Cependant, il s’agit du début d’un processus qui devrait également aboutir à la révélation de la vérité.

Source : beninwebtv.com

LA RÉDACTION

Related articles