Concours « les femmes rurales ont leurs mots à dire »: les quatre lauréates reçoivent leurs prix

Concours « les femmes rurales ont leurs mots à dire »: les quatre lauréates reçoivent leurs prix

Les quatre (4) journalistes lauréates du concours de presse intitulé « les femmes rurales ont leurs mots à dire »  ont reçu leur prix ce lundi 15 octobre. C’est un concours organisé par l’Association des Professionnelles Africaines  de la Communication (Apac) avec le soutien de la délégation de l’Union Européenne en Guinée. 

«Cette initiative est née de la célébration du mois de la femme en mars dernier à travers l’Union européenne. Elle a consisté à déployer les femmes journalistes dans les régions administratives du pays pour aller à la rencontre des femmes rurales,  parler de leur quotidien et revenir, à travers un reportage, nous relater cela. Et à travers ces reportages, qui ont magnifié le travail de la femme rurale, le concours a permis de ressortir certaines difficultés auxquelles les femmes rurales sont confrontées», a déclaré  Asmaou Barry, présidente de l’APAC.

Seize (16) femmes journalistes ont participé à ce concours. Elles ont été au contact  des femmes rurales dans les huit (8) régions administratives du pays. A l’arrivée, quatre ont remporté les prix dans quatre catégories : deux dans la catégorie presse en ligne, une dans la catégorie radio et la quatrième dans la catégorie Télévision.

Elles ont toutes reçu des prix composés pour chacune d’une attestation, un smartphone d’une valeur de quatre millions de francs guinéens et plusieurs autres accessoires pour journaliste.

«Je suis vraiment très émue d’être parmi les lauréates de ce concours. Moi je me suis intéressée aux femmes de la région de Kindia où j’ai rencontré une femme qui faisait l’agriculture malgré ses 80 ans. Je compte avec ce prix me perfectionner davantage dans ce métier du journaliste», témoigne Kadiatou Diallo, journaliste à la Télévision Gangan TV.

Pour clôturer  de cette remise, une formation portant sur le mobile-journalisme  a été organisée pour, non seulement les quatre  lauréates, mais aussi les 12 autres qui ont participé au concours.

mosaiqueguinee

Djenabou Balde

Related articles