Conakry: Elie Kamano dans les marchés et écoles pour restituer l’argent collecté pour sa caution à la présidentielle

Conakry: Elie Kamano dans les marchés et écoles pour restituer l’argent collecté pour sa caution à la présidentielle

Conakry: Elie Kamano dans les marchés et écoles pour restituer l’argent collecté pour sa caution à la présidentielle

Le reggae man guinéen à décidé ce vendredi, 11 septembre, d’orienter le fonds collecté pour lui servir de caution au scrutin présidentiel. Au niveau des marchés, Elie Kamano distribue des kits sanitaires aux femmes et assiste en juxtaposition, une école pour la rénovation.

Pour restituer de la façon qu’il pense la plus honnête ledit fonds, le reggae man convertit en politique balance cet argent d’une valeur de 21 millions de francs guinéens, dans la lutte contre le covid-19 qui met le monde à l’épée.

“Nous estimons que de facon apolitique, nous avons le droit de restituer au peuple ce qui est au peuple, contrairement a certaines personnes qui se servent du peuple. Nous, nous servons le peuple. Cette collecte, lorsque nous avons lancé, c’etait dans l’optique de compléter la somme que nous avions dans la caisse (400 millons gnf) afin de parfaire notre candidature. Mais tel n’a pas été le cas. Nous avons décidé de restituer les 21 millons collectés”, a dit le président du PGSD.

Pour lier la parole à l’action, Elie Kamano s’est rendu dans certains marchés de Antag et Sonfonia, pour distribuer des bavettes, sceaux, savons etc. Mais ce n’est pas tout. L’école primaire de Sangoyah cité, a elle aussi bénéficié de plusieurs bidons de peinture et une Somme de 3 000000 GNF pour les table-bancs.

“Nous avons identifié l’ecole primaire sangoyah cité qui est dans un état d’abandon. Nous avons apporté 20 bidons de peinture et la somme de trois millions pour la confection des table-bancs”, a-t-il déclaré.

Un geste salué à sa juste valeur par les responsables de cette école. Pour le directeur, ce don vient à point nommé et, sera utilisé à bon escient, pour redonner à l’école, son image d’antan.

Bah Mohamed Lamine

pour #femmesafricaines 

Djenabou Balde