BEPC : elle refuse de se plier à la décision du délégué en acceptant de perdre son examen. 

BEPC : elle refuse de se plier à la décision du délégué en acceptant de perdre son examen. 

Mariam Dalanda Diallo, candidate au BEPC, s’est vu renvoyer de son centre d’examen pour son refus d’élever son voile intégral sous la demande du délégué. 

En larmes, elle a exprimé son mécontentement face à cet acte qui a été critiqué plus d’uns par plusieurs internautes d’ « injuste ». Et dit s’être ressourcée auprès de son Directeur d’école à savoir si elle pourrait faire le BEPC avec son voile « Moi, je suis naturellement voilée depuis mon enfance. J’ai commencé à porter le voile depuis à l’âge de 10 ans. J’ai aimé cet habillement sans aucune force extérieure. Pendant l’année scolaire, j’avais dit à mon Directeur que je veux bien faire le brevet sans que mon visage ne soit aperçu. Il m’a dit qu’il verra ce qu’il peut faire pour moi. Du coup, j’ai continué ma révision. Lorsque je m’apprêtais à affronter les épreuves de rédaction que le délégué m’a renvoyée“, a expliqué à nos confrères à ses chevets 

Cette information a fait couler beaucoup d’encre et de salive et chacun est allé de son raisonnement. Mariam Dalanda Diallo a reçu plusieurs mots d’encouragement et de félicitations pour son choix. 

Adama Doukouré pour femmesafricaines.info

LA RÉDACTION