Le drame s’est produit ce jeudi matin dans un train entre Rhode-Saint-Genèse et Holleken (Linkebeek). L’athlète Fanny Appes a été victime d’une tentative de féminicide, poignardée dans le dos par son ex-compagnon, Xavier B., et a été emmenée d’urgence à la clinique Sainte-Elisabeth à Bruxelles. Ses jours ne sont pas en danger et elle a pu sortir de l’hôpital dans le courant de l’après-midi. L’homme âgé de 30 ans est en fuite, une enquête judiciaire a été ouverte.

Cela faisait plusieurs mois que la jeune Camerounaise, ancienne athlète au club d’athlétisme nivellois (CABW), était harcelée par son ex-compagnon. « Le point de départ de leur séparation, c’est lorsqu’elle a annoncé qu’elle devait participer aux Championnats d’Afrique d’athlétisme avec le Cameroun, explique Noël Levêque, le président du club. Il a alors déchiré son passeport, en prétextant qu’il ne l’avait pas fait exprès. Elle a refait un passeport mais est arrivée en retard pour l’une des épreuves qu’elle devait faire et n’a pu y participer. »

DH